Direction artistique
Bérangère Jannelle






Markowicz, appartement n°7 



André Markowicz, immense traducteur de russe – de Dostoïevski à Pouchkine, mais aussi poète écrit pour la première fois de sa vie un récit autobiographique en vers, L’Appartement. Pour mener à bien cette entreprise, il retourne sur les traces de l’appartement familial à Saint Petersbourg à la recherche du lieu où sa vocation d’écrivain, de traducteur a commencé.

Le film concerne le dernier voyage qu’André Markowicz entreprend avant de quitter définitivement la Russie et de vendre l’appartement. Tandis qu’il arpente l’appartement cabossé, les rues  misérables et sublimes de Saint Petersbourg, André écrit au jour le jour sa propre histoire, celle du dernier héritier d’une famille juive en Russie. Famille dont les membres ont été emprisonnés, déportés en Sibérie, empêchés d’accéder  à l’Université des lettres selon les numerus clausus imposé aux juifs… Et pourtant la culture s’est transmise de génération, comme une force de vie phénoménale. André Markowicz prend en charge depuis qu’il est tout petit la transmission de cette culture qui le constitue. L’histoire qui se vit à travers l’appartement n°7 est personnelle mais elle est aussi celle de sa famille sur trois générations, celle de la Russie depuis cent ans, imbriquée dans celle de l’Europe.



Production :  les Films Tamara, BIP, avec le soutien du Centre National du Cinéma et de l’image animée.